Lundi 26 Mars

Voilà, encore une autre aventure s'achève. On se réveille lundi matin à l'hotel "Perle de Mogador", je déjeune (si on peut appeler ça déjeuner, j'engloutis tout ce que je trouve : psemens, viennoiseries, crèpes, chocolat chaud pour profiter de mon dernier petit dèj marocain) en solo puis on prépare les affaires et on prend la navette à 8h30 pour nous ramener à Marrakech autour des 12h. On dit au revoir à tout le monde et on prend un taxi pour nous amener sur la place Jemaa el Fna et on marche quelques centaines de mètres pour trouver notre nouveau riad : le riad Essaouira (pour ne pas trop être dépaysées). La chambre est simple mais c'est superbe et vraiment clean. Le riad est dans les tons bleus comme la ville d'Essaouira. On pose nos affaires et on retourne sur la place dans notre fameux resto Tajine Darna. On se commande un bon petit jus de fruits secs pour deux (parce que mine de rien, c'est bien costaud cette petite boisson). Nata craque pour le tajine d'oeuf, viande hachée et petits pois, et moi je prends un assortiment de salades marocaines accompagné de pastilla aux légumes et fromage (genre de samossas). On se régale et on apprécie le soleil et la vue sur la place du haut de notre terrasse.

le riad Essaouira à Marrakech 

le riad Essaouira à Marrakech

Bon jus de fruits secs sur la place Jemaa el Fna Tizi N'Trail représente

magnifique salade !

On retourne un petit coup à l'hotel pour se reposer en haut de la terrasse du riad et on retrouve Delphine sur la place à 15h. On a mis nos tee-shirts finishers comme ça on nous repère bien et on fait de la pub pour la prochaine édition (pas mal de gens nous ont demandé ce que c'était). On traine dans le souk pour faire les derniers achats : des babouches pour papa, encore un bracelet pour Nata, des céramiques pour Delphine et Nata, des épices pour moi, on hésite à se faire un henné mais personnellement, je n'arrive pas à me décider quel motif j'aimerais. Le temps passe vite quand on flane dans le souk marrakchi ! A 17h, Nata a son rendez-vous chez le coiffeur (eh oui, elle a bel et bien réussi à trouver un coiffeur sur la place Jemaa et rêve d'un bon shampooing accompagné d'un massage cranien). En attendant, on marche jusqu'à la patisserie des Princes pour acheter quelques patisseries pour le 16h. On se pose sur la terrasse du café de France pour les déguster, accompagnées d'un bon jus d'orange pressées. Nata nous rejoint vers 18h, je retourne me perdre un petit coup dans le souk pour m'acheter des petites cuillères toutes mignonnes. On repasse à la patisserie pour en acheter pour ramener en France (Nata pour ses collègues, moi pour les gens du run du jeudi de Terre de Running qui m'ont gentillement donné les habits à donner à l'association).

la place Jemma el Fna

On retourne au riad pour tenter de faire le checkin et reposer nos souvenirs et on retourne en ville pour retrouver les bretonnes Sandra et Krystell pour aller manger ensemble. On test le riad Mabrouka pour notre dernier repas marocain (surtout parce que nos bretonnes ont envie d'un mojito, qui sera assez décevant : "On sent pas le rhum" et qui coute plus cher que le plat - 120Dh !). Ceci dit, le cadre du resto est vraiment beau, c'est un magnifique riad. On opte toutes les 5 pour un couscous, végétarien, au poulet, ou spécial pour moi (avec des oignons caramélisés qui déchirent). Les filles trouvent les leurs un peu fade, mais le mien est relativement bon. On repart un peu déçues quand même de ce dernier repas, on se refait un petit tour sur la place pour que Nata puisse acheter sa fameuse lampe (avec tout ce qu'on a acheté, heureusement qu'on a le gros sac en soute !). Je prends un dernier jus d'orange pressée sur la place (le jus d'orange de trop, j'ai le ventre tout tendu et un énorme coup de barre) et on rentre au riad pour notre dernière nuit au Maroc.

 dernier couscous entre copines la place Jemma el Fna de nuit

Mardi 27 mars

Réveil fixé à 5h, le temps de faire tous nos sacs et un taxi vient nous récupérer au carrefour pour nous amener à l'aéroport pour 100dh. On dépose notre bagage, on passe les controles des passeports, la sécurité et on se pose un petit coup chez Paul pour le petit dèj. On retrouve d'autres gens du trail qui prennent le même vol que nous et on croise nos deux bretonnes un dernier coup. 8h20, embarquement et décollage à 8h55, c'est parti, Tchao le Maroc et à la prochaine. Il nous reste une dernière psemen que l'on déguste dans l'avion pour un dernier gout marocain. Retour dans la grisaille de Genève à 13h et Nata qui bosse direct à 15h !

comme un air de France...

Voilà, encore une belle aventure : il suffit d'une semaine pour découvrir un petit bout de ce joli pays qu'est le Maroc, au climat ensoleillé même si la chaleur n'était pas vraiment présente. 

 

Adieu mes cascadia