Encore un week-end où il faut beau ! A l'heure où j'écris cet article, nous sommes le 15 juin et il fait encore un temps de printemps avec de la pluie tous les jours depuis 2 semaines, mais je comprends mieux, vu que l'hiver est arrivé tard, l'été se fait désirer. J'en profite pour découvrir encore et toujours la Haute-Savoie. Je me prépare tranquillement, et pars en direction de Samoëns, sans oublier de passer à la boulangerie pour m'acheter un petit pain spécial figue-noix-chataigne.

Au départ, j'avais repéré une balade: le lac des chambres. Mais je me plante de parking et je monte trop haut je crois. J'arrive donc au parking du plan des arches. Je demande conseil à des randonneurs sur le parking, leur expliquant que je veux faire le lac des chambres. Il me confirme que je suis monté trop haut, mais me déconseille le lac des chambres à cette période de l'année, ça risque d'être ombragé pendant toute la balade. Même si c'est contre ma nature, je décide de changer mes plans et d'aller voir du coté de la tête de Bostan. Je regarde et apparement on peut faire une boucle car il y plusieurs chemins pour aller à la tête de Bostan en partant de ce parking. Je pars donc sur la gauche en direction du refuge de la Golèse. La montée se fait sur un gros sentier de 4x4. Je double un père et son fils, mais les retrouve devant moi ensuite. Le papa connait les lieux, il m'explique que l'on peut couper par des petits chemins pour arriver au chalet "Mon plaisir", plutot que d'emprunter le chemin 4x4. Je continue le chemin et là, une vue superbe sur les dents blanches à droite, sur la bourgeoise sur la gauche et la vallée de Samoëns derrière, je suis pas déçue, j'en prends plein les yeux dès le début.

sur la route même les nuages font la course

aperçu des dents blanches, Waouh la vallée de Samoëns au col de la Golèse

J'arrive au col de la Golèse en un peu moins d'une heure de marche/course (4km-600mD+). Le refuge est tout joli, il fait beau, il fait presque chaud, quoi demander de plus? Je continue sur ma lancée, pas de doute, la tête de Bostan est droit devant, et on dirait pas comme ça, mais qu'est-ce que ça monte en fait ! J'atteins donc cette fameuse tête après 2h10 de marche. (8km-1400mD+) On a toujours l'impression qu'on arrive et que ça va devenir plat, mais en fait non ! Je déconseille pour ceux qui n'aiment pas la montée. Mais ça en vaut vraiment la peine !

col de la Golèse refuge de la Golèse

belle montagne, belle couleur refuge de la Golèse

 arrivée en tête (de Bostan) vue sur la vallée (suisse?) les crêtes Rien à ajouter.. Tête de Bostan

 

Je m'installe dans l'herbe pour faire mon petit pique-nique composé de mon habituelle carotte (j'ai beau en manger, je ne suis pas sure que ça me rende plus aimable pour autant), de quelques fruits secs et de mon pain spécial acheté le matin. Je mange tranquille et je crois que j'aperçois des chamois dans la vallée pour redescendre au col de bostan. mais ils sont vraiment trop loin pour bien les distinguer. Après le repas, je sors un petit coup ma liseuse, je suis à fond dans le bouquin de Justin Cronin (le passage) et l'endroit est tellement sympa que j'ai pas envie de repartir toute de suite. Je savoure cette ambiance montagne et profite du silence et de la plénitude qui va avec. Mais il commence à faire froid mine de rien on est quand même en novembre à 2400m. Après une pause de 45min, je décide de repartir. Je prends encore quelques clichés de ces paysages vraiment beau, malgré le ciel gris et couvert, la luminosité est vraiment bonne, l'herbe jaunie apporte un contraste avec la roche grise. C'est magnifique je trouve.

Pause casse-croute ma photo préférée, grise et jaune !

 Parée pour la descente maintenant, je fais attention pour ne pas abimer ma cheville et mon fessier qui me fait mal depuis que j'ai compensé ma cheville à la course des Hermones (au Lyaud dimanche dernier). Je descends jusqu'au col de Bostan. Là il y a un panneau pour aller aux dents blanches (annoncé 1h30 sur le panneau). J'hésite, j'ai bien envie d'y aller mais je me dis que c'est pas très raisonnable quand même, ça va peut-être faire un peu trop, mais j'irai la prochaine fois ! 

début de la descente vallée jusqu'au col de Bostan

direction les dents blanches? pas cette fois belle vallée, non?

Je descends ensuite jusqu'au refuge du Bostan et croise le petit groupe de chamois que l'on voyait d'en haut. J'essaie de prendre quelques photos mais ils sont un peu trop loin pour que les photos soient bien nettes. Dommage ! mais je ne veux pas trop m'avancer vers eux, parce que le terrain est un peu délicat, et je n'ai pas envie de les déranger. J'arrive au refuge du Bostan au bout de 3h25 et je croise les gens à qui j'avais parlé sur le parking. Les femmes me disent qu'il y a un petit sentier pour redescendre jusqu'au parking plutot que de prendre le chemin 4x4 indiqué. Pas la peine de me le dire deux fois, je prends donc le chemin carrossable pendant 1 ou 2 kms et chope le petit sentier qui descend dans la forêt. Il est tout mignon ce petit chemin en plus, c'est vrai que c'est plus agréable que le chemin carrossable. J'aperçois un écureuil sur un arbre et je croise un chasseur de sanglier. J'arrive au parking après 16km et 4h15 de rando-footing.

chamois, es-tu là? Refuse de Bostan

Bye bye les dents blanches, à la prochaine !

petit sentier forestier pour finir

 

Conclusion : je n'étais jamais allé aussi loin de Thonon pour explorer les coins sympathiques de Haute-Savoie, et je n'ai pas été déçue. La tête de Bostan m'a vraiment bluffé, les paysages sont vraiment magnifiques, et je pense que c'est une de mes balades préférées dont les images sont ancrées dans ma tête. D'ailleurs, la photo de l'article est mon fond d'écran de téléphone depuis ! Les chemins eux n'ont rien d'extraordinaire, mais là, du début à la fin, les vues sont toutes différentes et à couper le souffle. Je ne sais pas si je vous le recommande ou pas, car les paysages changent au gré des saisons et je ne sais pas si cette luminosité couplée à cette herbe jaunie sont souvent présentes ensemble ou non à cet endroit. Peut-être qu'un jour j'y retournerai et je dirai "ah bah non en fait elle a rien de spécial cette balade" mais en tout cas, ce jour là, j'étais dans un tel état d'esprit que tout était splendide.

Garmin : https://connect.garmin.com/modern/activity/957828223