Ce week-end, pas de course de prévu, mais je me dis qu'il faut vraiment que je fasse quelques sorties un peu plus longues. J'avais prévu de me faire le balcon des Mémises, mais la neige ne veut vraiment pas partir en ce moment. Je sors donc ma super carte IGN de Thonon et ses alentours (3428ET) et me dis que je vais peut-être aller découvrir les Hermones, c'est pas loin, et on dirait qu'il y a moyen de se faire une petite boucle. Ne sachant pas trop où me garer, je monte jusqu'au col du feu, me gare sur le parking que je connais et je pars direction la chapelle des Hermones. Coté habits, il fait super beau aujourd'hui, un grand soleil, mais pas non plus ultra chaud à 1100m d'altitude. J'ai donc mon collant 3/4 Salomon, avec mes nouveaux manchons Sigvaris au mollet, mes chaussettes HEAD et j'inaugure mes Salomon S-lab. En haut, un tee-shirt et mon K-way Salomon léger, et mon sac Compressport avec de l'eau et du pain sportif. 

Plan des Hermones

Je pars tranquille pour une belle balade, passe dans un petit hameau avant d'entamer la petite montée pour arriver à la chapelle en une quinzaine de minute (200mD+,2km). La vue est déja superbe, devant avec la dent d'Oche et le Chateau d'Oche enneigés, et les montagnes sur la droite, (je sais pas vraiment c'est lesquelles, si vous connaissez le nom, dites moi !). Je prends quelques photos, j'essaie de comprendre comment marche le mode "Panorama" de l'iPhone, mais je comprends pas toute de suite !

les montagnes La chapelle des Hermones

Et je continue le petit footing sur le balcon du Léman, c'est sympa, ça descend, ça monte, c'est un peu de la neige, un peu de la gadoue (aah mes nouvelles baskets...!) La vue est trop belle avec le lac sur la gauche et les montagnes sur la droite, avec ce beau soleil et le ciel dégagé. Ca monte un peu et j'arrive sur la montagne des Hermones (environ 30' - 1400m), puis il y a une bonne descente technique (cool j'ai trouvé un coin pour bosser les descentes!) jusqu'à la montagne des Soeurs (45' - 1250m). Là, c'est dégagé sur une jolie prairie avec des petites taches de neige, une petite maisonnette et un joli pylône (qui gâche un peu la vue !).

IMG_0164 vue sur la vallée

La montagne des Soeurs La montagne des Soeurs et la dent d'Oche 

A partir de là, je comptais redescendre sur le village de Revroz donc je vire à droite et entame une jolie descente, je m'attendais pas à une descente pareil ! De la bonne, de la vraie (3km de descente pour 400mD-), c'est cool encore pour bosser mes descentes donc j'essaie de me laisser aller tout en essayant de ne pas oublier de respirer pour ne pas choper de points de coté, et c'est super sympa de sentir un peu de vitesse, de se laisser aller. Et j'arrive à Reyvroz au bout d'une heure de footing (850m d'altitude).

en descendant sur Reyvroz Reyvroz

Je prends sur la gauche direction le village du Lyaud, et j'ai environ 3km de chemin un peu terreux/boueux (où mes nouvelles baskets prennent cher !) en faux plat descendant. J'arrive au Lyaud (700m d'altitude) à 1h20' de course.

baptême des nouvelles baskets 

Je regarde un peu la photo de ma carte IGN pour trouver le bon chemin pour pouvoir remonter sur la montagne des Soeurs. Je passe dans le village, mange un petit carré de chocolat en guise de ravito, bah oui je commence à avoir faim, il est 12h12 passé ! Mais je me dis que j'aurai le droit de manger mon pain sportif quand je serai en haut. Pas de pôt, la montée dure un petit plus longtemps que ce que je pense. Je quitte le village, continue une dizaine de minute sur le bitume, et prends un petit chemin carrossable qui monte tout doucement, pendant 10min. Je m'insère ensuite dans un chemin de forêt, super sympa pour courir, et même marcher car je commence à fatiguer, je sens que j'ai pas souvent l'habitude de courir plus de 1h30.

ça sent le printemps !

joli petit chemin vue sur le lac

Le chemin serpente et monte tranquillement pendant 35 minutes, 4km pour environ 400mD+ (oui ça reste quand même un footing du dimanche, faut le faire tranquille !) et je me retrouve à la montagne des Soeurs au bout de 2h15 de footing. Je me pose quelques minutes pour manger mon petit pain sportif bien mérité, mais ne m'attarde pas trop parce qu'au final, il fait vraiment pas extra chaud. Donc je repars en chemin inverse, avec des petites montées coup de cul (mes descentes techniques de l'aller), j'admire encore le paysage tout autour de moi, repasse près de la chapelle des Hermones, redescends le petit hameau et finis les 500 derniers mètres sur la route pour retrouver le col du feu et ma petite polo qui m'attend tranquillement.

 Pause casse-croute

vue panoramique

vue sur le lac léman

Lien Garmin : Découverte des Hermones

parcours topo